Loop Hero

Détails

  • Année de sortie : 4 mars 2021
  • Prix sans réduction : 14,99 euros
  • Développeur : Four Quarters
  • Éditeur : Devolver Digital

Note globale

14/20

Mini-introduction

La Liche a précipité le monde dans une boucle temporelle et plongé ses habitants dans un chaos sans fin.

Gameplay (8/10)

Ce jeu est clairement atypique. Vous le lancez, vous vous demandez où vous vous trouvez et vous comprenez assez vite son fonctionnement. Vous êtes un héros qui a tout oublié de son monde et se rappelle petit à petit. Cela se traduit dans le jeu par un terrain en boucle, d’où le loop du titre. Chaque montre tué, vous recevez des tuiles et des objets qui vous servirons à construire votre carte et à équiper votre personnage.

Vous débloquerez jusqu’à trois héros différents:

  • Le guerrier: Frappe au corps à corps, porte un bouclier et une arme à une main
  • Le voleur: Frappe aussi au corps à corps mais a deux armes de contact. Il possède un taux de vampirisme naturel
  • Le nécromancien: Invoque périodiquement des squelettes qui attaqueront à sa place

Les combats se déroulent automatique. Cela peut être un peu frustrant de regarder son héros mourir sans pouvoir rien faire. Pour ce faire, vous avez de l’équipement que vous pouvez équiper. Attention cependant à ne pas changer sans réfléchir, un changement détruira l’équipement précédent.

A vous de penser au mieux le build de votre personnage. Allez vous jouer de l’esquive, de contre, du vampirisme ou tout simplement frapper fort?

Au fur et a mesure que vous tuer des monstres, vous gagnerez de l’expérience. Chaque niveau vous débloque une compétence que vous devrez choisir dans trois possibilités aléatoires (en fonction de votre classe de héros).

Entre chaque expédition, vous rentrerez au village. On peut comparer cela à la progression de votre personnage. Pour chaque bâtiment construit, vous débloquerez des objets comme des nouvelles tuiles, changeant le gameplay et le rendant parfois plus facile. Je pense à la vie supplémentaire par exemple.

Quand la carte comportera suffisamment de tuiles, le boss fera son apparition. Ce sera à vous de jauger entre l’invoquer rapidement mais ne pas avoir beaucoup de niveau ou attendre et voir les monstres se renforcer à chaque boucle compléter. La mort n’est pas une finalité dans le jeu tout comme la fuite. Ramener des composants au village est compliquer. Ne vous étonnez pas de quitter l’expédition juste pour sauver vos ressources. Le jeu n’est clairement pas simple donc n’hésitez pas.

Graphisme (3/5)

Le jeu ne brille pas par ses graphismes. En effet, nous sommes face à du 8 bit qui aurait pu être plus beau. Le jeu fait fort sombre. Après, cela est peut être lié au scénario assez sombre. Je les trouve personnellement pas assez détaillé à mon gout. Néanmoins, la lecture du jeu se fait sans aucun problème. On repère facilement les monstres et on identifie bien les types de case.

Sons (3/5)

Ni bonne ni mauvaise, les musiques d’ambiance habille bien le jeu. En ce qui concerne les sons du jeu, ils sont légèrement saturés pour donner un effet vieux. Je ne sais pas trop quoi en penser. Sans elles, le jeu serait assez vide mais la bande son n’est clairement pas suffisamment marquant pour s’en souvenir ou vouloir les écouter en dehors du jeu.

Impression générale

C’est un bon jeu indépendant mais pas excellent. Son prix est correct pour ce qu’il propose compte tenu de la re jouabilité presque infinie. Néanmoins, vous vous lasserez d’office à un moment car le jeu tourne en rond à partir d’un moment. Si vous lez voyez en promotion, tentez l’expérience car de mémoire de gameuse, je ne me souviens pas d’un jeu de ce genre.

Les plus

  • Une histoire intrigante
  • Un gameplay simple

Les moins

  • La prise en main pas toujours évidente
  • Le gameplay peut devenir redondant
  • Des graphismes trop en pixel

Laisser un commentaire